Exploration

L'exploration de planètes est une activité permettant à l'équipage d'obtenir de nombreuses ressources importantes. Outre le fait qu'il soit très difficile de maintenir une autonomie totale du Daedalus, les planètes peuvent offrir de nombreux bonus intéressants pourvu que l'équipage soit suffisamment organisé et motivé. En effet, tout projet d'exploration met en œuvre un vaste éventail de compétences et habilitations différentes, nécessite l'usage d'équipements situés aux deux extrémités du vaisseau, représente des coûts importants en , etc.

Démarrage d'une exploration

Voyage vers une planète

La première étape de préparation d'une exploration consiste à voyager vers une planète. Il faut pour ça compter sur l'Astrophysique qui permettra de découvrir et d'analyser de nouvelles planètes et de voir certains de leurs attributs, parmi lesquels :

  • les coordonnées, nécessaires pour se diriger vers chaque planète ;
  • les sections contenues dans chaque planète, pour faire un choix entre les planètes disponibles.

N'importe quel personnage peut s'occuper de l'Astrophysique, il est même tout-à-fait possible que plusieurs personnes travaillent sur la recherche de planètes en même temps. Toutefois, tant que le Daedalus n'est pas en orbite les planètes et leurs attributs ne sont visibles que par leurs découvreurs respectifs, ce qui rend généralement indispensable la communication au sujet des planètes trouvées.

Dans un second temps, il sera possible de se déplacer vers la planète choisie. Pour cela deux réglages doivent être préalablement faits, en fonction des coordonnées indiquées par le découvreur de la planète :

Une fois le Daedalus prêt, en utilisant le Terminal de Commandement, il est possible de l'envoyer vers la planète, en orbite autour de laquelle il arrivera au cycle suivant. Une fois le voyage démarré, il devient possible d'analyser plus facilement la planète si cela et nécessaire et toutes les autres planètes trouvées sont définitivement supprimées.

Atterrissage sur une planète

Il y a deux moyens différents de lancer une exploration, selon le type de vaisseau que l'on utilise pour se rendre sur la planète.

  • En utilisant l'Icarus. Le groupe d'expédition est alors limité à 4 explorateurs, ou 6 avec le projet Agrandissement de la cale. Si la Baie Icarus contient plus de personnages que le nombre maximum d'explorateurs, 4 (ou 6) personnages sont sélectionnés aléatoirement parmi ceux présents. L'exploration peut être lancée avec l'action 4 Décoller : [Planète], les explorateurs sont alors envoyés sur la planète avec l'équipement qu'ils portent en inventaire.
  • En utilisant un Patrouilleur. Le groupe d'exploration est alors limité à 1 explorateur. Cette méthode nécessite d'abord de 2 Décoller en avec le Patrouilleur, plus d'4 Atterrir sur [Planète]. L'explorateur est alors envoyé sur la planète avec l'équipement qu'il porte en inventaire.

Il n'est pas possible de lancer d'exploration :

  • si toutes les Sections d'une planète ont déjà été visitées ;
  • s'il y a déjà une exploration en cours ;
  • durant une arrivée ou un départ d'orbite.

Si le Verrou du Bios est réglé sur le pilotage, seul un Pilote peut faire décoller le vaisseau.

Déroulement d'une exploration

Une exploration débute systématiquement pas une section Atterrissage. La suite dépend des autres Sections de la planète, de l'équipement embarqué, etc.

Oxygène

Si la planète n'a pas d'Oxygène, les équipiers sans Combinaison prennent le statut Bloqué dans le vaisseau et ne participent pas à l'exploration jusqu'au retour du groupe. Dans cette situation :

  • ils voient quand même le déroulement de l'exploration ;
  • ils gagnent quand même le triomphe de départ en exploration ;
  • leur équipement n'agit pas ;
  • la compétence Traitre fonctionne quand même ;
  • les compétences humaines ne fonctionnent pas, y compris Pilote qui ne sécurise pas l’atterrissage ;
  • si personne n'a de Combinaison, l'exploration finit immédiatement avec un message l'expliquant, mais sans rapport d'exploration.

Durée

Une fois démarrée, l'exploration se déroule automatiquement avec les équipiers débarqués, sans qu'aucune action ne soit nécessaire. Chaque étape parcours une Section de la planète et, sauf événement Errance, n'y revient plus jamais.
L'expédition avance d'une étape toutes les 1/18èmes de cycles. La vitesse d'avancée de l'exploration est donc dépendante de la vitesse du jeu :

  • cycles de 4h = étapes de 13min 20s ;
  • cycles de 3h = étapes de 10 minutes ;
  • cycles de 2h = étapes de 6min 40s ;
  • cycles de 1h = étapes de 3min 20s.

Durant l'exploration, un cadre en haut à droite rappelle à tous les équipiers la planète, les explorateurs et le moment estimé du retour. Cette estimation ne prend en compte que le nombre total de Sections sur la planètes (déjà visitées ou non) et est donc régulièrement inexacte.

Dégâts et combats

Les explorateurs peuvent subir des dégâts au cours de l'expédition, notamment lors d'événements Accident et Combat. Chaque point de dégât leur enlève 1. La compétence Survie permet de réduire chaque dégât reçu d'un point.

L'issue de l'événement Combat dépend du score de force de la créature rencontrée d'une part et celle de l'équipe d'autre part :

  • La force de la créature peut être de 8, 10, 12, 15, 18 ou 32, selon les sections.
  • La force de l'équipe est de 1 par équipier auquel s'ajoute des bonus des éventuelles armes portées en inventaire.
  • Si la force du groupe est inférieure à la force de la créature, la différence est répartie en dégâts entre les explorateurs. Le fonctionnement exact de l'Armure de Plastenite est incertain, mais il se pourrait qu'elle réduise les dégâts reçus dans cette situation. Chaque explorateur touché risque de contracter une maladie.

Morts et disparitions

Les objets perdus lors d'événements Objet perdu ou présents dans les inventaires des explorateurs morts sont irrémédiablement perdus.

Les équipiers Perdu... restent bloqués sur la planète et perdent 2 par cycle.

  • Si le Daedalus se déplace dans une direction, ils meurent Abandonné.
  • Si le Daedalus rentre sur Sol, ils rentrent avec lui. Ils ne sont pas considérés comme abandonnés.
  • S'ils sont retrouvés sur une Section Perdu cela peut donner l'un des deux événements :
    • Retrouvaille
      • Cela leur rend 3.
      • Ils intègrent ce groupe d'explo et reviennent avec lui, même si la capacité normale du vaisseau est dépassée.
    • Mort, techniquement causée par la rencontre.

Si tous les explorateurs d'un vaisseau sont morts ou perdus, le vaisseau utilisé pour atterrir sur la planète est définitivement perdu, sauf l'Icarus dans deux situations :

  • avec le projet Rapatriement magnétique qui le ramène sur le Daedalus, et qui semble fonctionner même en cas d'abandon ;
  • s'il reste des personnes à son bord par manque de Combinaison, qui rentrent alors sur le Daedalus.

Retour

Le retour se déclenche dans les situations suivantes :

Il est automatique et instantané :

  • si en Icarus, celui-ci rentre directement en Baie Icarus et les objets apparaissent silencieusement dans sa baie dans l'ordre dans lequel ils ont été trouvés ;
  • si en Patrouilleur, celui-ci retourne en vol autour du Daedalus et, une fois qu'il a atteri, les objets sont déchargés dans sa baie.

Le fuel et l'oxygène sont automatiquement ajoutés aux Réservoirs de Fuel et Réservoirs d'Oxygène, en même temps que les objets sont déchargés.
Les explorateurs peuvent devenir Sale au retour, sauf avec le projet Lavabo opportun.

Un rapport d'exploration est fourni aux explorateurs rentrés, mais son adresse peut être trouvée à tâtons après-coup ou même pendant l'exploration.

  • Durant l'exploration il n'est consultable que par les explorateurs.
  • Après l'exploration il est consultable par tout l'équipage.
  • Une fois la partie finie il est consultable par tout le monde.

Date de dernière mise à jour : 21/08/2019